Nouvel an chinois 2016

carte-annee-singe

新年快乐 Xīnnián kuàilè ou 新年好 Xīnnián hǎo: Bonne année !

过年好guònián hǎo : Bon passage de l’année !

恭喜发财 Gōngxǐ fācái : Bonheur et prospérité !

步步高升 Bùbù gāoshēng : Souhait d’une élévation pas à pas

—————————————————————————————————————————————————————- Légende du nouvel an chinois :

Dans les temps anciens, il existait un animal féroce, appelé Nianshou(年兽: nián shòu). C’était un animal maléfique à tête de lion et corps de taureau qui aurait selon la tradition donné son nom à l’année (nián : an ; shòu : bête).

Une fois par an, il descendait des montagnes pour s’approcher des villages, dévorant bêtes et gens sur son passage (surtout les enfants). Il ne venait qu’à la nuit tombée et disparaissait au lever du jour. Les années passant, la population finit par connaitre ses points faibles et savoir prédire le soir de sa venue. La bête craignait la lumière, le bruit et la couleur rouge.

*Chaque année, à l’approche du soir fatidique, les villageois déposait des offrandes (nourriture) devant leurs portes, accrochaient des chiffons rouges aux portes, barricadaient bêtes et gens à l’intérieur et, n’osant pas s’endormir, mangeaient en bavardant les nombreux plats qu’ils avaient préparés en prévision de la nuit de veille. Lorsqu’ils entendaient Nian rôder près de leur maison, ils tapaient sur des casseroles pour le faire fuir. Ils passaient ainsi cette nuit sans dommage.

Par la suite, le dieu stellaire Ziwei (紫微) décida de descendre sur terre pour enchainer Nian, qui cessa définitivement de troubler les humains. Selon une autre version, ce serait un moine taoïste (Hongjun Laozu) qui l’aurait capturé.

Ces coutumes sont répétées la nuit du réveillon à travers le repas partagé en famille, les pétards, les feux d’artifice, ainsi que les caractères auspicieux (duilian) tracés sur papier rouge et collés sur les portes.

————————————————————————————————————————————————————– Le Nouvel an chinois est le premier jour du premier mois du calendrier chinois. La date, qui varie tous les ans, correspond à la date de la seconde nouvelle lune depuis le solstice d’hiver selon le calendrier chinois qui est un calendrier luni-solaire (et non lunaire).

Chaque nouvelle année chinoise est caractérisée par un des 12 animaux du zodiaque chinois. La nouvelle année du singe a débuté ce 8 février 2016. L’année du singe est le 9e animal du cycle. La prochaine année du singe sera donc en 2028 (2016+12).

Le nouvel an chinois marque le début de la fête du printemps 春节 ( chūnjié) qui se déroule sur quinze jours et s’achève avec la fête des lanternes. La fête du Printemps est la célébration traditionnelle la plus importante en Chine.

L’année du singe de feu n’est pas considérée comme une bonne année en Chine : Pour la première fois depuis soixante ans, le primate est associé au feu.

« Il y aura beaucoup de hauts et de bas. Le singe est une créature rusée et insaisissable. Lorsque les deux éléments (singe et feu) sont associés, on a une température extrêmement élevée. On doit s’attendre à de nombreux imprévus … » (selon Alion Yeo, maître feng shui réputé de Hong Kong)

Personnalité du singe feu : Le Singe-Feu est un séducteur ! Amoureux des gens, de la vie, il court les filles ou les garçons. Il parle bien et parvient à charmer l’autre sans aucune difficulté. Il adore avoir un train d’avance sur les autres, d’où son besoin d’apprendre sans arrêt. Il réussit généralement dans tout ce qu’il entreprend.

2 commentaires sur “Nouvel an chinois 2016
  1. Viviane PERNOT dit :

    serait intéressée par vos publications. Merci

  2. Laura dit :

    Bonjour Viviane, vous pouvez vous abonner à notre Newsletter pour ne manquer aucun article…cliquez sur ce lien: http://www.pratique-arts-chinois.com/fr/inscription-newsletter/
    Belle journée ! Bien cordialement, Laura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Image CAPTCHA

*